Le premier téléviseur
au Canada

© Musée des sciences et de la technologie du Canada

Aujourd’hui, il y a au moins un téléviseur couleur dans chaque maison au Québec. Parfois plus. Tout cela, on le doit à Joseph-Alphonse Ouimet.

En 1931, la station de radio CKAC, à Montréal, décide de produire des émissions de télévision à partir d’un système qui vient des États-Unis. Le problème, c’est que les images sont toutes petites, sombres, souvent brouillées et qu’on ne voit que la tête et les épaules des gens : en plus, ceux-ci ne doivent pas bouger, sinon ils sortent du champ de la caméra ! Il faut dire qu’à l’époque, presque personne n’a de poste de télévision. Une chance pour Joseph-Alphonse !

Il a 23 ans, il vient de terminer ses études d’ingénieur en électricité et il cherche du travail. La station l’embauche tout de suite pour fabriquer un poste de télévision qui donne des images plus claires et plus nettes.

En octobre 1932, des centaines de personnes sont massées devant le magasin Ogilvy, rue Sainte-Catherine. Elles sont venues voir le poste de télévision mis au point par Joseph-Alphonse et veulent savoir comment l’appareil fonctionne. C’est un succès, mais à cause de la crise économique et de la guerre, c’est seulement à partir des années 1950 que les gens achèteront des téléviseurs.

Joseph-Alphonse Ouimet sera surnommé le père de la télévision canadienne et il deviendra le grand patron de Radio-Canada.

Tu peux lui dire un grand merci, car sans son téléviseur, tu ne jouerais pas à des jeux vidéo !

À toi de juger !

Combien d’étoiles accordes-tu à ce projet?

 
Ce projet arrive présentement :
3e/10